Égletons, ville médiévale

 

La cité d’Égletons est une ville médiévale mais la ville fut toujours neuve à travers le temps...

 

Durant son développement médiéval le "neuf" était de rigueur, lors de son sommeil (XVIIème-XIXème siècles) puis de son nouvel éveil au XXème siècle, le "neuf" devint une constante avec ses successives et larges reconstructions (siège destructeur de 20 mois à la fin du XVIème siècle, nombreux et importants incendies aux XVIIème, XVIIIème et XIXème siècles, 14 bombardements durant le mois d’août 1944… ).

 

Les égletonnais vivent toujours, à travers les différentes époques, dans une architecture de leur temps.

ville d'egletons

Égletons et le crépuscule du château-fort de Ventadour

 

La proximité de la ville a fait d’Égletons la cité principale du territoire contrôlé par les Ventadour du XIème au XVIème siècles.

Les grandes familles féodales d’Égletons et de ses alentours furent les fidèles soutiens des vicomtes, comtes et ducs successifs.

 

Au XVIIIème siècle, alors que le château est promis à la destruction (les forteresses de ce type n’ayant plus aucune utilité), le juge d’Ambert de Sérilhac rapatrie certains symboles féodaux importants et les insère dans les murs de clôture de sa propriété.

 

 

Les deux tympans sculptés « Samson terrassant le Lion » et « Les armes des Ventadour » font partie de ces objets qui furent sauvés de la disparition et intégrés pour le premier dans la façade de la Maison d’Ambert de Sérilhac et pour le second, dans les remparts de la ville.

 

chateau de ventadour